Les 4 types d’interprétation

0
146

L’interprétation a pour but de faciliter les communications entre les personnes ne parlant pas la même langue. Elle consiste à transposer les échanges verbaux d’une langue à une autre en conservant le sens du message. Elle est utilisée par les entreprises, les organisations internationales, les gouvernements et les particuliers pour les rendez-vous d’affaires, les conférences, les séminaires ou les événements privés.

Ainsi on retrouve des interprètes professionnels spécialisés dans des jeux de langues bien précis. Xavier Ruiz, par exemple, est un interprète de conférence qui pratique l’interprétation français / allemand.

En fonction des besoins et contextes, plusieurs types d’interprétation existent, les 4 types les plus courants sont l’interprétation simultanée, l’interprétation consécutive, l’interprétation de liaison et la téléinterprétation. Bien qu’ils partagent certains éléments en commun, ils présentent tous des différences clés.

L’interprétation simultanée

L’interprétation simultanée est l’interprétation la plus courante et se produit en temps réel. Elle est souvent utilisée lors de conférences, de séminaires ou de présentations officielles. L’interprétateur simultané écoute les locuteurs et les interprète en direct dans une autre langue. Les auditeurs entendent l’interprétation de l’orateur dans leur propre langue grâce à des casques ou des haut-parleurs. Elle nécessite un équipement particulier (comme une cabine insonorisée, des casques et des micros) et est généralement effectuée par une équipe d’interprètes, qui doivent suivre un protocole spécifique : les interprètes font des shifts de 20-30 minutes, puis se relaient pour se reposer et préserver la qualité de leur interprétation.

L’interprétation consécutive

L’interprétation consécutive est l’interprétation la plus longue et la plus exigeante car elle nécessite une mémoire exceptionnelle, elle est utilisée lorsque les locuteurs ne parlent pas tous en même temps. L’interprète doit écouter les locuteurs, prendre des notes, les comprendre et les interpréter en les paraphrasant dans une autre langue. L’interprétation consécutive est souvent utilisée lors de visites officielles, de conférences de presse ou de réunions informelles. Elle a comme avantages de permettre une communication plus fluide car les locuteurs peuvent s’exprimer sans être interrompus par l’interprète, et de ne pas demander un appareillage important.

L’interprétation de liaison

L’interprétation de liaison est une forme d’interprétation informelle qui se produit souvent lors de visites officielles ou de démonstrations. L’interprète doit être familier avec les sujets techniques et les jargons spécialisés. Il ou elle servira de liason entre les locuteurs et les auditeurs en les aidant à se comprendre mutuellement. C’est une interprétation flexible et mobile qui peut se produire dans n’importe quel contexte, exemple : lors d’une visite d’usine, l’interprète doit pouvoir se déplacer avec les locuteurs et les auditeurs pour les aider à communiquer.

La téléinterprétation

L’interprétation à distance est une forme d’interprétation à distance qui peut être utilisée pour les réunions ou les conférences internationales. Les interprètes travaillent dans des studios spécialisés et les auditeurs suivent les échanges grâce à un casque ou des haut-parleurs. La téléinterprétation permet aux participants de ne pas se déplacer et de réduire les coûts de voyage. Avec le développement de la technologie, de plus en plus de réunions sont organisées à distance grâce à des outils comme les conférences téléphoniques ou les webconférences.